Darfour : le Soudan va remettre Omar el-Béchir et d’anciens dirigeants recherchés à la CPI

0
861

L’autocrate déchu est recherché notamment pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors du conflit au Darfour.

L’ex-président soudanais avait été destitué par l’armée en avril 2019. Le Soudan va livrer à la Cour pénale internationale (CPI) plusieurs de ses anciens dirigeants parmi lesquels l’autocrate déchu Omar el-Béchir, recherché notamment pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors du conflit au Darfour, a indiqué mercredi 11 août la ministre des Affaires étrangères.

«Le Conseil des ministres a décidé de remettre les personnes recherchées à la Cour pénale internationale», a déclaré la ministre Mariam al-Mahdi, selon l’agence officielle Suna, lors d’une rencontre avec le nouveau procureur général du tribunal basé à La Haye, Karim Khan, en visite à Khartoum.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.