CULTURE : Qui est MK MAX, ce jeune prodige de la musique urbaine tchadienne ?

0
1528

De son nom d’état civil Mbaïré Kosmadji Maxime, MK MAX est un jeune artiste rappeur Tchadien, né le 13 Avril 1995 à BODO dans le Logone oriental/Tchad. MK MAX est un sobriquet qui lui colle à la peau depuis son adolescence. Attribué par des amis proches, ce pseudonyme le poursuit jusqu’à dans sa vie d’artiste. Le style musical de MK MAX dit Miskine Leu Kossi est un mélange de variétés traditionnelles et de musique urbaine comme le Rap, le RNB, l’afro etc. Ce qui fait de ce dernier un artiste musicien empreint d’originalité et lui accorde une identité à part entière.

MK MAX


Influencé par des grands classiques et les artistes qui ont marqué les années 2000. Il a été bercé au cours de son adolescence par des artistes comme Talino Manu du Tchad, Yeleen un groupe Tchado-Burkinabè, Sexion d’Assaut et Youssouffa tous de la France etc… Catéchisé par ces derniers, il cultive son amour pour le Rap Tchadien allant de l’écriture à l’interprétation.

MK MAX


Au cours de l’année 2012, MK MAX décide de se faire former en interprétant les chansons des grands artistes Tchadiens comme : Mawndoé Célestin, ex-membre du groupe Yeleen, le groupe Tropical Musique, Soléa… Peu à peu, le garçon de Bodo découvre la scène à travers des fêtes d’écoles et Kermesse. Il se démarque déjà par son habilité à varier de flow, à manier la langue, son éloquence ainsi que son éclectisme musical qui lui permettra de s’adapter à des différents styles.

MK MAX


C’est en 2014 que Miskine Leu Kossi comme il aime affectueusement se faire appeler, collabore avec son ami du lycée CITIZINE et sortent son premier morceau titré ¨MANDE GOR¨. Depuis lors MK MAX n’a cessé de perfectionner son style et sa plume afin de se démarquer des autres rappeurs de la place et certifier son style.

MK MAX


En 2015, le jeune MK atterrit au pays des hommes intègres (Burkina-Faso) pour ses études. Deux ans plus tard, l’homme s’adapte au climat du showbiz Burkinabè, il décide de sortir de sa zone de confort du studio pour affronter les réalités du public en solo. C’est en cette période que l’artiste sort officiellement son premier titre dénommé « LA FILLE DE MON BAILLEUR ». Un opus qui n’a pas tardé à trouver un grand succès auprès du public ouest-africain et au niveau national.

MK MAX

En effet, le titre qui parle de la fille d’un bailleur qui tombe amoureuse de son locateur est très vite adopté par les mélomanes et autres artistes Burkinabés comme Imilo Le Chanceux, Greg, qui le partagent. Il tourne en boucle sur les différentes chaines de télévision. Ceci permettra à MK MAX de décrocher un passeport au pays d’ALFA DI à Niamey pour un concert en 2018, au centre culturel Diallo Sékou. Ce fut un spectacle riche en couleurs qui a permis aux nigériens et à la colonie tchadienne sortis nombreux de se régaler des savoureux rythmes traditionnels du pays de Toumaï.

MK MAX


MK MAX a également participé à la scène des Ouaga Hip Hop ainsi qu’à plusieurs éditions du Burkina Faso à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso durant lesquelles il a dévoilé son répertoire à un public réceptif et naturellement impressionné par le talent du rappeur.

MK MAX


En 2019, MK MAX fait une collaboration avec l’artiste MOUSSA AIME lors de sa tournée en Afrique de l’ouest. C’est de là qu’est né le titre « Pardon maman ». Après cela, les choses s’enchainent très rapidement pour le jeune artiste qui est départagé entre étude et musique. Ambitieux et soucieux du développement de son art, l’enfant de Bodo et son ami Hervé GONHENIN alias Ismael de la célèbre série Burkinabé L’AS du lycée décide de se frayer un chemin à l’international. Mais suite à la pandémie de Covid-19, ils se retrouvent bloquer au Togo.

MK MAX

En 2020, il sort son tout premier album intitulé «MATEYAN» qui veut dire en sa langue maternelle « Je deviendrais quelqu’un ». Emaillé de sept (07) titres, l’album permet à l’artiste de se déclarer officiellement au bureau Burkinabé des droits d’auteur (BBDA).


En réalité, MK MAX est un jeune homme aux multiples casquettes. Le rappeur à succès qu’il est, est aussi un entrepreneur aguerri. Il commercialise sa marque de vêtement entre l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale. Il faut noter que MK MAX est un Ingénieur en Génie Electrique option Electricité Industrielle et PDG de BOLNDA GROUP.


Rentré au bercail, il y a quelques semaines, le rappeur de Bobo est déjà sur quelques projets. Il annonce un gigantesque concert le 25 septembre 2021 au palais du 15 janvier et le 02 octobre au complexe culturel ACAMOD.
Bon vent à l’artiste !

ABRAHAM KAITAMA

Laisser un commentaire