Culture : Le Tchad et la Chine consolident leur lien culturel

0
212

C’est à travers le spectacle du Temple de Saholin offert au public N’Djamenois, le jeudi 19 septembre au palais du 15 janvier. Cela entre dans le cadre de partenariat culturel entre le Tchad et la République populaire de Chine.

Cette soirée offerte par les pratiquants de Kung-fu de Shaolin marque la coopération culturelle entre le Tchad et la République populaire de la Chine. Le spectacle est 100% de l’art chinois à travers des démonstrations de l’art martial appelé « Kung-fu de Shaolin. Considéré comme le premier temple du monde, le Temple de Shaolin est à l’origine du kung-fu de Chine et Zen. Cet art chinois a accumulé une bonne réputation authentique au niveau national et international. « En cet art, nous voyons le Kung-fu sous la forme du mouvement du corps en synergie inspirée par le principe de la nature, mais nous ne verrons jamais la partie d’invisibilité qui passionne le monde entier« , a-til souligné Li Jin Jin, Ambassadeur de la République Populaire de Chine Tchad

Pour Li Jin Jin, la participation manifeste, la passion que le peuple tchadien réserve à la culture chinoise en général et le kung-fu en particulier. « Cette passion continue et constitue le soutien le plus fort des échanges interculturels entre nos deux pays« , a-t-il précisé. Ajoutant qu’il espère sincèrement que le Kung-Fu pourra assurer le rôle de plus en plus important comme passerelle culturelle qui contribue à la consolidation du lien d’amitié entre ces deux peuples.

La ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Madeleine Alingué a précisé que le Tchad à travers le ministère de la culture développe bien des relations culturelles avec la République populaire de la Chine depuis belle lurette.  Des différentes démonstrations montrent combien la Chine est présente au Tchad, non seulement en culture mais aussi dans divers domaine, a-t-elle ajouté.

Ce spectacle est offert à l’occasion du 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine, est selon la ministre le résultat d’une volonté de deux pays, volonté de deux chefs d’États et volonté de deux peuples. « La coopération culturelle entre le Tchad et la Chine a pris une tournure très particulière, car des efforts sont déployés pour rapprocher les deux peuples. Aux publics de la capitale tchadienne de nombreuses activités ont été organisées entre autres: la célébration du nouvel an Chinois, le concours photo, la semaine du cinéma chinois, des donations etc« . a indiqué Madeleine ALINGUE,

Par KITA Ezéchiel

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici