Covid19 : l’implication de toutes les couches sollicitée

0
517

Le Comité de Gestion de la Crise Sanitaire s’est réunie à la Présidence de la République mardi 12 janvier 2021, à la présidence de la République sous la conduite du ministre de la sécurité publique et de l’immigration, le Général Mahamat Orozi.


Une réunion élargie aux ministères de l’enseignement supérieur, de l’éducation nationale, du transport et le ministère de l’aviation civile. Au centre des échanges, l’évaluation de la situation épidémiologique.

Il ressort de cette évaluation que la situation reste préoccupante à Ndjamena et dans l’Ennedi Est avec 66 cas confirmés sur 1 077 échantillons analysés.


Selon les exposés, à N’Djamena que dans l’Ennedi-Est la situation est sous contrôle malgré l’augmentation des nouvelles infections en ces derniers temps. « La situation est dans la course ascendante globale à travers le monde et en Afrique à cause de la baisse des températures », indique la coordination.


« Le comité se veut rassurant quant à la prise en charge des patients et le dépistage et au suivi rigoureux de l’évolution de la pandémie grâce à un dépistage massif et systématique des cas contacts », rassure le comité. Le comité deplore la négligence des mesures comme la cause principale de la propagation du virus.


A cet effet, le comité insiste sur la prise de conscience collective, une forte mobilisation de tous les acteurs de la société notamment les congrégations religieuses, les différents syndicats et corporations, les organisations estudiantines, des jeunes et des femmes pour le respect desdites mesures.


Implication de toutes les couches


Après cette évaluation, le comité a jugé qu’il faut une implication de toutes les couches dans la compagne de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire national et la mobilisation de tous les moyens de communication publics et privés. Une instruction a été donnée à cet effet, à chaque sous-comité de redoubler d’efforts pour limiter la circulation du virus.


Proposition des mesures d’allègement


Après avoir passé en revue les recommandations de la coordination nationale de riposte sanitaire concernant l’isolement de la ville de N’Djamena, une proposition des mesures d’allègement de certaines restrictions établies dans le cadre de confinement pour compter du 14 janvier prochain avec la réouverture de l’espace aérien pour les vols passagers.


Le comité compte sur l’esprit civique et le sens de responsabilité de tout un chacun pour protéger notre pays contre cette pandemie de coronavirus en respectant scrupuleusement les mesures barrières et les règles d’hygiène usuelles.

Facebook Comments

Laisser un commentaire