COVID-19: le ministre SGP, dénonce la non application des mesures relatives au transport en commun

0
1836

Après quelques jours d’observation des mesures de prévention de la pandémie du Covid-19, il s’est avéré que certains tchadiens ne respectent pas certaines de ces mesures.


Le constat est fait hier. Après que le tchadien de 43 arrivé à N’Djamena le 20 mars en provenance de Douala via Toubouro – Kouteré – Moundou – Kélo – Bongor, à bord d’un bus de transport en commun, le ministre d’État, ministre Secrétaire général à la présidence, Payimi Kalzeube Deubet par ailleurs président du comité de veille sécuritaire et sanitaire du coronavirus a indiqué lundi que le Gouvernement constate avec regret, la non application des mesures relatives au transport urbain et interurbain, ainsi que la fermeture des frontières.


Il a rappelé aux responsables administratifs et militaires des différentes provinces du Tchad de prendre leur responsabilité, notamment ceux qui sont dans les frontières avec le Cameroun de faire appliquer strictement les prescriptions gouvernementales. Le ministre SGP a précisé que désormais, toute dérive, négligence ou légèreté desdits responsables ne sauraient être tolérées.


Kalzeube a rappellé aussi aux Tchadiens de l’extérieur et particulièrement ceux des pays voisins que la circulation des personnes entre les frontières voisines est strictement interdite.


« Ceux qui s’hasarderaient à franchir les frontières par des voies non autorisées et de manière clandestine seront arrêtés de force et confinés. Les intransigeants s’exposeront à des sanctions pénales graves au motif de contribution à la propagation de la pandémie », met-il en garde.

Laisser un commentaire