COVID-19 : la planète risque une pénurie alimentaire mondiale

0
1252

Le risque d’une crise alimentaire serait une drame après la pandémie du coronavirus. Selon le site d’information Capital, l’Organisation des nations unies et l’organisation mondiale du commerce tirent l sonnette d’alarme sur ce drame qui guette le monde.

Selon le journal, les deux agences onusiennes ont indiqué que la planète risque fort d’être confrontée à un risque de « pénurie alimentaire » à cause des perturbations liées au coronavirus dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire.


L’ONU et l’OMC mettent en garde l’humanité contre un risque de crise alimentaire mondiale liée au coronavirus. « Les incertitudes liées à la disponibilité de nourriture peuvent déclencher une vague de restrictions à l’exportation », provoquant elle-même « une pénurie sur le marché mondial », ont déclaré dans un communiqué commun le Chinois Qu Dongyu, directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur-général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Brésilien Roberto Azevedo, dirigeant de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).


Pour les trois organisations multilatérales traitant de santé, alimentation et commerce mondiaux, il est « important » d’assurer les échanges commerciaux, « en particulier afin d’éviter des pénuries alimentaires », indique leur texte commun reçu à Paris. Les trois organismes s’inquiètent notamment du « ralentissement de la circulation des travailleurs de l’industrie agricole et alimentaire » qui bloquent de nombreuses agricultures occidentales, et des « retards aux frontières pour les containers » de marchandises qui entraînent un « gâchis de produits périssables et une hausse du gaspillage alimentaire ».

Site d’information Capital

Facebook Comments

Laisser un commentaire