COVID-19 : Dingamnayal Nelly Versinis propose des mesures d’assouplement restrictives

0
440

Très critique vis à vis des mesures gouvernementales, le président du Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC), Dingamnayal Nelly Versinis, propose cinq mesures d’assouplement au gouvernement faire face à la pandémie du Covid-19.


Pendant cette période de confinement partiel, le collectif tchafien contre la vie chère, recommande au gouvernement de permettre aux restaurateurs et les bouchers de fonctionner en mode vente à emporter ; aux mini-bus de circuler en respectant les normes sanitaires car ils constituent le seul moyen de déplacement des populations ; et de discipliner les forces de l’ordre.


Dingamnayal Versinis propose également au gouvernement d’associer à la campagne de sensibilisation les leaders d’opinion du secteur privé et de la société civile qui ont une notoriété avérée ; et de mettre à la disposition des médias publics et privés des moyens conséquents pour une sensibilisation d’envergure contre la pandémie du coronavirus.


Pour lui, les mesures gouvernementales sont certes salutaires mais peinent à être traduites dans les faits. En citant comme exemple les délestages intempestifs d’électricité, l’amateurisme des policiers occasionnant de bavures les plus inimaginables. Dingamnayal Nelly Versinis estime que « des décisions sont prises à vas vite par les membres du gouvernement et les différents démembrements de l’état créant une cacophonie inadmissible…


Il dénonce aussi le clientélisme qui prime dans le choix des associations de la société civile à mettre à contribution pour la sensibilisation de la population.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici