Côte d’Ivoire : La Chambre d’appel de la CPI maintient Laurent Gbagbo et Blé Goudé en prison

0
332

« La Chambre d’appel a suspendu l’effet de la décision de la Chambre de la première instance sur la mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et a programmé une audience le 1er février 2019, pour entendre d’autres arguments sur cet appel. »

Il y a quatre jours déjà que les juges da la Cour Pénale Internationale (CPI) a confirmée leur remise en liberté (le mercredi 16 janvier 2019), mais le procureur a rejeté et a fait appel. Cela durera deux semaines pour que le procureur apporte d’autres preuves ou arguments pour maintenir l’ex-président Ivoirien, Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé. Une nouvelle audience est fixée pour le 1er février.

Cela peut durer deux ans en cas d’appel. La Chambre d’appel doit tout d’abord se pencher sur le fond de l’appel du procureur. Elle examinera sur le bien fondé de sa demande. Puis en cas de réponse positive, le procès entamé en 2016 se poursuivra.

Ainsi donc tout les éléments apportés au début du procès c’est-à-dire les 82 témoins et les documents en vidéos seront examinés a nouveau et ce sera à la défense de faire comparaitre ses témoins.

A cette date les juges décideront soit de maintenir les deux hommes en détention jusqu’au procès, soit de leur accordé une éventuelle liberté conditionné ou non. Ce donc une décision intermédiaire de la CPI. Les magistrats souhaitent avant tout éviter un départ de l’ancien président vers la Côte d’ivoire. C’est risqué de ne pas pouvoir comparaitre lors de son procès en appel.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici