Coronavirus : l’association SALAMA lance sa campagne de sensibilisation

0
199

L’Association Santé par la Langue Maternelle a officiellement lancé sa campagne de sensibilisation contre la pandémie du coronavirus ce 16 Mai 2020. C’était en présence du Maire adjoint du 6e arrondissement de la commune de N’Djamena.


La pandémie du Covid-19 continue de faire ravage, les messages de sensibilisation ne sont pas bien compris par la population. C’est en effet le besoin urgent d’affronter la population avec des messages forts et salvateurs surtout en langue maternelle que l’association SALAMA s’engage à soutenir le gouvernement dans sa politique de lutte contre covid-19.


Le Président de l’Association M. Toko Djaldjing Esaïe pleure le constat alarment « les marchés ouverts pour les ventes des produits alimentaires ne sont pas limités qu’à cette fin. Les mesures barrières n’y sont pas respectées, les places mortuaires ont encore des attroupements dépassant le seuil recommandé par le gouvernement et par pratique religieuse, les gens continuent à ses errer les mains en se saluant », pour lui, jusqu’à l’heure actuelle, toutes les couches sociales ne sont pas encore sensibilisées, vu que la plupart de la population comprennent ni français, ni arabe.

Dans son allocution, le Maire adjoint du 6e arrondissement M. Abakar Khamis a vivement salué la détermination du Chef de l’Etat à vouloir faire de cette crise une lutte. Il salue aussi l’initiative de SALAMA et incite par ailleurs aux populations d’appliquer les mesures barrières afin de limiter la propagation « il est de notre devoir citoyen de mener les actions d’information et de sensibilisation de proximité sur les moyens de prévention, l’adoption des nouveaux comportements devant cette situation de pandémie. Il incite par ailleurs au leaders religieux, hommes de Dieu, Chefs traditionnels, de s’engager dans cette lutte »


Le Président de l’Alliance Evangélique des Eglises de Pentecôte du Tchad Bishop Amane Mamate, l’église est le socle de toute mission à travers cette campagne de sensibilisation « L’église ne peut pas rester indifférente car elle est la constituante de la nation qui est la plus proche de la population. Le Tchadien est plus lié à son ethnie et sa langue maternelle »

Cette cérémonie a été officiellement lancée par la remise des masques grand publics à quelques personnes de la place ; notamment les journalistes, les clandomen etc…


Créer en 2012 sous l’esprit que souvent les messages d’information et de sensibilisation sont très vite reçus en langue maternelle qu’en d’autres langues étrangères. SALAMA œuvre dans le domaine d’information, de sensibilisation sur les maladies infectieuses, la sécurité et à l’hygiène du travail.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici