COMORES : L’ENTENTE ENTRE L’ETAT ET LES REBELLES RESTE UNE UTOPIE

0
368

La stabilité  au pays de AzaliAssoumani est loin d’être rétablie malgré les efforts et l’impunité proposés par son dirigeant. Selon notre confrère africanews, le lundi 22 octobre dernier, le procureur de l‘île d’Anjouan a présenté à la presse les armes récupérées par l’armée comorienne. Ceci intervient avec la prise de contrôle de cette île après des semaines de violences dans l’archipel.

“Beaucoup de ces munitions ont été récupérées le 17 octobre, elles ont été abandonnées par les rebelles, puis le dimanche 21 octobre, les éléments de la force, y compris les forces de défense comoriennes, ont pu découvrir ces munitions dans une localité de la Médina de Mutsamudu”, a relaté Mohamed Abdallah, Procureur de l‘île d’Anjouan.

« Nous voulons qu’ils gagnent », lançait un jeune, en parlant des rebelles. « Ceux qui détournent des millions sont en liberté, quand celui qui chaparde une banane pour survivre va passer des mois en prison. S’ils veulent la paix, qu’ils nous donnent du travail »!, renchérissait un jeune révolté au micro de TV5 Monde Afrique.

Toujours TV5 Monde Afrique, les autorités accusent le parti Juwa, de l’opposant et ancien président de l’archipel Abdallah Sambi, originaire d’Anjouan, d’être à l’origine des violences qui ont éclaté quand les manifestants ont érigé des barricades et que les forces de l’ordre les ont démantelées.

Les opposants, qui accusent le président Assoumani de se comporter en dictateur « de république bananière » et de vouloir se maintenir au pouvoir, renvoient la responsabilité de la situation au gouvernement.

Le gouvernement comorien estime pour sa part que, le retour au calme passe nécessairement par la récupération de toutes les armes détenues par les rebelles. Ainsi, une mesure de clémence présidentielle a été promise aux rebelles de rendre volontairement leurs armes. Un appel qui n’a pas trouvé d’échos favorabled’après le constat fait parAfrica News ce matin.

Le Comores a une superficie de 2170km² dans laquelle vit une population de 853 436 habitants dont 98% est musulman et 2% chrétien. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici