Codni-pré-dialogue: le CODNI rencontre les DG et SG des ministères des grandes institutions de la République

0
585


Au 5 ème jour de présentation du travail de CODNI, l’on constate un nombre déplorable des participants lors de cette assise. Pour cette rencontre, les invités d’honneur sont les directeurs généraux et les secrétaires généraux des ministères des grandes institutions de la République.On note la présence massive des journalistes que des participants. Qu’est-ce qui explique cela ? Question que beau nombre de journalistes se posent.


Il est à noter que le travail de restitution que CODNI fait est bien organisé. Car c’est la manière normale de se préparer à un dialogue qui doit intéresser toutes les couches confondues du pays. Cette assise à permis à codni de présenter au total cinq thématiques qui font la lumière sur tous les maux qui minent notre pays le Tchad.


Toutes les institutions, tous les secteurs, tous les groupes constitués du Tchad, les partis politiques, société civile, commerçants, l’éducation, agriculture et élevage, l’énergie etc, sont les domaines travaillés par codni pour se présenter audit dialogue du 15 février prochain. Alors les présidents de chaque thématique ont pris du temps pour expliquer clairement les conditions de vie des tchadiens déplorables à l’assistance.


Le manque de savoir agir des tchadiens a été martelé par docteur Zakaria Ibn Oumar. L’équipe de docteur Zakaria, a révélé que le savoir-vivre, le savoir-être, les tchadiens ne sont pas derniers. Mais le savoir-agir pose problème. Les gens se fient à leur gros diplôme et attendent l’intégration. Or Zakaria de dire que dans le monde entier le nombre maximum d’intégration est 30% et le minimum est 5%, alors il exhorte les tchadiens à savoir-agir pour valoriser les ressources naturelles que Dieu a donné au Tchad.


Monsieur Alaïna Yacoub Pessey, secrétaire général du ministère de l’urbanisation présent, félicite le travail de restitution de codni, et se demande s’il y aura autre assise pour de discussion et de prise de décisions qui pourraient sortir Tchad de ses zones sombres. Il continue de dire que les SG sont les hommes du terrain, ils vivent les réalités des problèmes cités par les rapporteurs dans leur service, a-t-il dit.


Monsieur Seid Secrétaire Général du ministère de l’éducation et de la promotion civique demeure reconnaissant au rapport de codni. car dit-il qu’il fait partie du groupe qui a travaillé sur la quatrième thématique. Aller à ce dialogue est une bonne chose. Car c’est un échange pour corriger les erreurs du Tchad vécues depuis l’indépendance. Le fait de nous associer est une bonne chose. Seid se propose d’être le porte-parole de codni dans son ministère en les expliquant le bien fait de ce dialogue.
Yorhein Ongsi Aristide

Laisser un commentaire Annuler la réponse.