CESC se penche sur « Les pesanteurs socio-culturelles et l’autonomisation de la femme tchadienne »

0
697

C’est sous ce thème que la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire 2019 du Conseil Economique, Social et Culturel a été lancée ce mardi 05 au 19 février 2019 au palais du 15 janvier. C’était en présence du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la république, Pahimi Kalzeubet Deubet représentant le Chef de l’Etat, et le Président du CESC, Abdelkerim Ahmadaye Bak hit.

Le thème de cette session vise à contribuer à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) relatif à la santé procréative, maternelle et infantile, à l’autonomisation des femmes et des filles afin qu’elles atteignent leur plein potentiel et l’égalité des chances, la réduction des inégalités de revenus, ainsi que celles basées sur le genre.

A ce titre, les conseilleurs feront un examen approfondi des contrastes qui existent entre les pesanteurs socioéconomiques et l’autonomisation de la femme, les obstacles qui empêchent le plein épanouissement de la femme par rapport à ces pesanteurs, les défis à relever et les enjeux pour la pleine réalisation de cette autonomisation.

Le président du Conseil Economique, Social et Culturel, M. Abdelkerim Ahmadaye Bakhit a souligné que le but de l’exercice « est de faire des propositions concrètes afin de lever les contraintes que font peser les pratiques socioculturelles sur l’épanouissement de la femme tchadienne. Le statut des femmes qui représentent plus la moitié de la population tchadienne reste caractérisé par un accès limité aux services sociaux de base, aux prises de décision à tous les niveaux ».

Enfin, M. Ahmadaye Abdelkerim Bakhit a appuyé que le thème principal sera traité sous plusieurs sous-thème qui permettront d’analyser la problématique de l’autonomisation de la femme face aux défis posés par les pesanteurs socioculturelles et tirer les conclusions qui s’imposent.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici