CDE30, l’Unicef sensibilise les enseignants, chefs coutumiers et élèves

0
180

C’est à travers, une causerie débat organisé par l’Union des Associations Féminins Arabophones du Tchad sur la convention relative aux droits de l’enfant (CDE) dans l’amphithéâtre de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djamena. Les enseignants, chefs coutumiers, élèves (filles/garçons) ont répondu massivement à cette campagne de sensibilisation.

Ph/Tachad2019

C’est pour marquer la date du 20 novembre comme le 3ème anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant. A cet effet, l’Union des Associations Féminins Arabophones du Tchad à travers cette causerie débat a souligné que dans la promotion des droits de l’enfant et la pratique essentielle comme les meilleurs éducations des enfants, l’allaitement maternel et d’autre aspect sont des aspects non négligeable dans l’amélioration de la protection des droits de l’enfant. La causerie débat a permis à l’assistance de partager les expériences dans les différents domaines de protection des droits de l’enfant.

Ph/Tachad2019

Le modérateur, Dr Ahmat Daoud a souligné dans son intervention que les droits de l’enfant dans la charia, « l’enfant a le droit à la vie, à l’éducation, à la santé, à la déclaration de sa naissance et à son obtention de sa nationalité ». Ensuite toutes les questions liées à la protection de l’enfant ont trouvé des réponses. L’exploitation des enfants et de la violence faites aux enfants sont des maux à combattre pour donner aux enfants leurs droits, ont recommandé les panélistes. La situation des enfants handicapés, des orphelins et les enfants de la rue n’a pas perdu de vue.

Ousmane Diarra

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici