Campagne agricole 2020/2021 : suite à covid-19, le CERDEF craint une faillite totale

0
394

Le centre de Recherches pour le Développement Durable et de Formation s’inquiète sur la situation de crise sanitaire que traverse le Tchad. Dans un point de presse ce 30 Mai 2020, le CERDEF se dit prêt barrer la route au coronavirus pour éviter la famine.


Le CERDEF dans sa campagne de pré-campagne en Avril dernier, déplore la négligence des populations riveraines sur les mesures barrières notamment le port de masques grand public.


Suite à ce manque de civisme, le CERDEF interpelle les autorités tchadiennes et particulièrement le Ministère en charge de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, de délivrer une autorisation spéciale ainsi que l’allègement de certaines mesures afin de redescendre sur le terrain pour continuer le travail entamé, et permettre aux producteurs de se rendre dans leurs sites de productions respectives.


Le Directeur Général du CERDEF M. Oung – Vang Josué, a dans sa déclaration fait le point sur les conséquences économiques. « Nous savons d’ores et déjà que les conséquences économiques seront catastrophiques après Covid-19 et les tchadiens pourraient connaitre des périodes d’insécurité alimentaires très sévère » martèle-t-il.


A cela, s’ajoute la crainte d’entrer dans une période de deux calamites ; la Covid-19 et la famille. Il appelle par ailleurs à une union de force du ministère et de production agricole ainsi que que tous les acteurs impliqués afin de sortir un programme d’appui aux producteurs en octroyant les intrants et les formations. M. Oung – Vang Josué salue les efforts des médecins qui se sacrifient tous les jours pour faire face à cette pandémie. Il faut également l’unité parmi les tchadiens « Peuple tchadien, rester vigilant, respecter les consignes de sécurité et les gestes barrières car l’unité, la vigilance et la prudence sont les boucliers de protection contre le coronavirus ».

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici