Axe Guinée/Russie : Basculement géopolitique où une continuité

0
420

La Guinée considère la Russie comme un partenaire stratégique dans le domaine militaire.

La coopération entre la Russie et la Guinée dans les domaines militaires et techniques a atteint un niveau stratégique et continue de se développer, a déclaré l’ambassadeur de la République de Guinée à Moscou, Mohamed Keita, dans une interview à RIA Novosti.

Le diplomate a rappelé que la Guinée coopérait activement dans le domaine militaire avec la Russie depuis son indépendance en 1958.

« C’était alors l’Union soviétique. Notre coopération a commencé par la formation du personnel militaire à tous les niveaux et dans tous les domaines, moyen et supérieur. Nous envoyons l’armée étudiée en Russie dans les écoles d’aviation, les écoles de la marine, les universités de l’armée de terre. Ce processus ne s’est jamais arrêté jusqu’à aujourd’hui », a déclaré l’ambassadeur.

« Nos militaires ont de l’équipement russe depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui. Nous avons des chars russes, des avions, des navires de guerre. Le corps des officiers, avant tout, les officiers supérieurs, a été formé en Russie. Nous restons dans un tel contexte de coopération et, jusqu’à aujourd’hui, celle-ci continue d’évoluer. Je peux dire que nous avons atteint un niveau stratégique de coopération dans le domaine militaire », a déclaré Keita.

En 2018, la Russie et la Guinée ont conclu, pour la première fois depuis l’effondrement de l’URSS, un accord de coopération militaire.

Le document a été signé le 4 avril 2018 à Moscou au cours de la rencontre entre le ministre russe de la Défense, le général d’armée Sergueï Choïgou et le ministre d’Etat auprès du président de la République de Guinée pour la défense nationale, Mohamed Diane.

Sergueï Choïgou a noté que cet accord sur la coopération militaire permettra de relancer la coopération fructueuse qui existait à l’époque de l’URSS dans ce domaine.

« L’intensification des liens entre les départements militaires, à notre avis, est dans l’intérêt des deux pays », a alors, souligné le ministre russe de la Défense.

Selon lui, « La coopération russo-guinéenne est dynamique ».

En septembre 2017 a eu lieu la visite officielle du président guinéen en Russie et ses négociations avec Vladimir Poutine.

« Cet événement important a donné une impulsion supplémentaire à la poursuite du renforcement des liens russo-guinéens mutuellement bénéfiques dans les domaines politique, commercial, économique, de défense, humanitaire et autre », a déclaré Sergueï Choïgou.

La Guinée, a-t-il déclaré, est « un partenaire fiable de la Russie en Afrique ». « L’histoire de nos relations remonte à la fin des années 50 du siècle dernier, lorsque l’Union soviétique a apporté son soutien à la formation de votre État », a poursuivi le ministre russe de la Défense.

Sergueï Choïgou a souligné qu’un dialogue politique durable est maintenu entre la Russie et la Guinée. La Guinée fait partie des pays d’Afrique concernés par le programme d’effacement de 20 milliards de $ de dettes africaines par la Russie annoncé par le Président Poutine en 2018. Il faut rappeler que le leader libéral pro-occidental et chouchou des médias français et européens Alexandre Navalny avait fait campagne contre l’effacement de cette dette africaine.

« Les positions de nos pays coïncident sur les principaux problèmes internationaux et régionaux », a conclu le ministre russe de la Défense.

Par Guindo Issiaka, Correspondant de Tachad.com au Mali .

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici