Association pour la Promotion de la Culture et de la Langue LAKA échange avec l’homme des médias

0
197

Dans le cadre de mois du livre et de la lecture, le secrétaire général de l’Association pour la Promotion de la Culture et de la Langue LAKA, (APROCULA)LotodingaoBéré Célestin, a organisé ce vendredi 01 novembre une conférence de presse à la Maison des Médias du Tchad a N’Djamena.

Selon le secrétaire général de l’APROCULA, Lotodingao Béré Célestin,le peuple Laka comme beaucoup d’autres en Afrique et d’ailleurs a migré lui aussi depuis des contrées pour venir occuper une partie de l’espace territorial délimitée plus tard par le colon et appelée Tchad.

Le mot « laka » désigne le peuple mais aussi la langue que parle ce peuple. Pour Lotodingao Béré Célestin cette langue (laka) est partagée par au moins 215 983 personnes au Tchad et sur le plan culturel le peuple laka à une culture riche et variée, les manifestations culturelles sont nombreuses et plaines de couleurs.

Lotodingao Bere Célestin de dire que parmi toutes les langues parlées, il y a que 200 langues environ qui s’écrivent. Le Laka, grâce au comité de la traduction de la Bible (CTBL) fait heureusement partie du cercle des langues écrites puisque la Bible notamment le nouveau testament, vient d’être entièrement traduit en Laka.

Il faut savoir que les laka se trouvent dans les provinces du Logone oriental, du Logone occidental et du Mayo-Kebbi-Ouest comme autochtones, respectivement dans les départements des Monts de Lam, de la NyaPendé, de la Dodjé et de Gagal.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici