Après le forum des jeunes en Egypte, les jeunes souhaitent la mise en œuvre des recommandations

0
1547

Les 18 jeunes tchadiens ayant pris part à la 3ème édition du Forum Mondial de la Jeunesse de Sharm El-Cheik en Egypte du 14 au 17 décembre 2019 avec la participation de milliers de jeunes venus du monde entier, ont fait la restitution dudit forum et ont remis officiellement le rapport des activités au ministre de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye.

Du 14 au 17 décembre 2019, à Sharm El-Sheik en Egypte, plus de 7000 jeunes venus de 163 pays dont le Tchad, se sont penchés sur la question de  la paix, du développement et de la créativité. L’occasion a été pour ces jeunes de créer, de renforcer leur réseautage avec d’autres et saisir des opportunités qui s’offrent à eux. « N’étant pas en marge de ce rendez-vous mondial, 18 jeunes tchadiens de la diaspora et de l’intérieur ont eu à participer à différentes sessions et autres activités », déclare le Chef de la délégation tchadienne, Abdeldjalil Bachar Bong.

Le forum a vu aussi la présence du Ministre en charge de la Promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye accompagné de sa délégation. C’est ce qui a permis aux 18 jeunes tchadiens dont deux filles de participer activement aux différentes activités aux côtés des autres jeunes du monde, explique Abdeldjalil Bachar avant de souligner que la question de la paix, du développement et de la créativité étaient orientés sur la révolution industrielle ; la sécurité alimentaire; l’Union pour la Méditerranée ; les défis environnementaux ; l’intelligence artificielle ; le Block-Chain ; l’autonomisation des femmes ; les Arts et le Cinéma.

Ce forum mondial de la jeunesse est une plateforme qui permet à la jeunesse du monde d’exprimer ses points de vue, de présenter ses idées et de partager ses expériences. Pour le Ministre de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye, la restitution de ce jour est une opportunité qui s’offre aux participants afin d’acquérir les enseignements. Il a par ailleurs, féliciter l’équipe qui a participé aux échanges de sharm El-Sheik en Egypte.  

Les recommandations

A l’issue de la rencontre de Sharm El-Sehik, quelques recommandations ont été formulées parmi lesquelles l’appel pour le lancement d’une initiative nationale pour la lutte contre la cybercriminalité et le piratage numérique ; le lancement de l’initiative africaine pour la transformation vers le numérique. Les participants n’ont pas occulté l’appel à la création d’un comité euro-méditerranéen pour la lutte contre la haine dans l’espace cybernétique ; l’établissement de mécanismes exécutifs du lancement du programme présidentiel pour la formation à la direction des jeunes euro-méditerranéens. Le souhait est aussi la mise en place d’une initiative pour la recherche dans les universités africaines sur les différentes techniques de la 4ème révolution industrielle.

Un autre appel est celui de la ratification et la mise en œuvre du protocole international de lutte contre le radicalisme et la haine par les Etats, la création d’une plateforme pour parrainer les inventions du FMJ, à travers une exposition qui incarne l’identité de chaque jeune représentant son pays.

Les participants tchadiens espèrent que les autorités tchadiennes vont faciliter l’accès aux informations sur les meilleures opportunités les concernant. Ils souhaitent également que l’Etat approfondisse les recherches sur les mécanismes de financement des foras et leur formation à l’international, l’entrepreneuriat au niveau national et la création des plateformes de réflexion en vue d’approfondir la compréhension et l’analyse du développement du secteur de l’entrepreneuriat. Ils recommandent que la coopération avec l’ambassade des USA soit renforcée et instaurer les cours de perfectionnement de la langue anglaise.

Laisser un commentaire