(Alain Kagonbé) : « on doit respecter un citoyen qui chante l’hymne national »

0
297

Me Alain Kagombé a haussé le ton samedi 20 mars suite aux exactions que subissent les populations tchadiennes qui se mettent dans les rues pour revendiquer leurs droits. Aux côtés de Saleh Kebzabo, il fait une mise au point sur la violation des lois de la république.

Me Alain Kamgombé a déclaré que lorsque qu’un policier tire sur un citoyen qui entonne l’hymne national, c’est qu’il a tiré sur le pays. Pour lui, il inadmissible de violer les lois qui régissent dans la constitution de la république. « Il faut que ça change (…) les manifestations pacifiques sont reconnues dans nos textes. C’est un droit constitutionnel. Ne commet pas d’erreur, un citoyen qui exprime son mécontentement par des manifestations »

Facebook Comments

Laisser un commentaire