Affaire Manayel Bonheur : l’Assemblée Nationale exprime des condoléances forcées

0
1600

Le Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale, Dr Beyom Malo Adrien rédige une lettre sur l’affaire du jeune Bonheur, tué par balle le 04 Novembre dernier. La teneur de ce qui était initialement libellé communiqué est devenue condoléances.

Dr Beyom Malo Adrien : <<L’escorte de son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale en tentant de frayer un passage sur l’avenue Pascal Yoadoumnadji, dans l’après-midi du 04 Novembre 2019, a provoqué la mort d’un citoyen par balle. Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale déplore cette mort brutale d’un jeune citoyen à fleur de l’âge. Il comprend et partage la douleur profonde des parents, amis et connaissances de la victime auxquelles il tient à exprimer ses condoléances les plus sincères >>

Laisser un commentaire Annuler la réponse.