39ème édition de la Journée mondiale de l’alimentation consacrée à la lutte contre la faim

0
242

La journée mondiale de l’alimentation est célébrée ce 16 octobre à travers le monde. Au Tchad, les manifestations se sont déroulées dans un hôtel de la place en présence du ministre de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles et des représentants de la FAO, du PAM ainsi que du coordonnateur des systèmes de Nations Unies.

C’est sous le thème « Agir pour l’avenir, une alimentation saine pour un monde faim zéro », que la journée mondiale de l’alimentation a été commémorée ce 16 octobre. C’est un thème qui s’inscrit aussi dans la décennie d’action des Nations unies pour la nutrition 2016-2025. Cette journée est destinée à promouvoir la sensibilisation et l’action en faveur des populations qui souffrent de la faim, ainsi que la nécessité d’une sécurité alimentaire nutritive pour tous.

L’investissement dans le secteur alimentaire et la nutrition est le gage d’un développement qui ne doit laisser personne indifférente. Ainsi, Stephen Tull, coordonnateur résident des Systèmes des Nations Unies, appelle chacun à s’interroger sur la provenance, la composition, la préparation des produits que nous mangeons tous les jours. Pour lui, la mauvaise alimentation constitue une des principales causes de mortalité à travers le monde ainsi que des nombreuses maladies. Il a souligné quelques réalisations des agences alimentaires de l’ONU, avant de rassurer le gouvernement du soutien de son institution.

La situation des personnes souffrant de la faim est alarmante et le Tchad fait partie des 8 pays les plus concernés par la sous-alimentation dans le monde. Selon le ministre de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, Madjidian Padja Ruth, pour sortir le pays de cette situation, le Tchad s’est doté des nouvelles stratégies et politiques. Elle a mis l’accent sur le plan national de développement 2017-2021, la vision 2030 du Tchad que nous voulons, et le plan quinquennal du développement de l’agriculture au Tchad afin que la production augmente pour arriver à l’objectif faim zéro.

Quelques prix ont été remis aux élèves âgés de 5 à 15 ans, venant des écoles et collèges de la capitale qui ont pris part au concours de dessins et de plaidoyer interscolaire sur l’alimentation saine adressés aux décideurs. Il faut noter que cette 39ème édition de la journée mondiale de l’alimentation marque aussi le 74ème anniversaire de la création de la FAO.

Baye Ngardiguina Ousman/Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici