28 Novembre : visite des Transformateurs aux prisonniers d’Amsinene

0
214

A cette commemoration du 61e anniversaire de la proclamation de la République du Tchad, le parti Les Transformateurs de Dr Succès Masra plaide pour une grâce présidentielle à certains prisonniers en cette date: 28 Novembre.
« Nous avons rendu visite aux prisonniers, parmi eux des #Journalistes et #Activitstes. Nous en sommes sortis avec une conviction renforcée: ils n’ont rien à faire là-bas en prison pendant que certains qui ont commis des fautes plus graves sont tous responsables à la Présidence de la République avec les honneurs. Pour ces prisonniers qui n’ont pris aucune arme contre la République et qui croupissent, nous demandons purement la grâce présidentielle qui aurait pu être prise déjà à l’occasion de la Proclamation de la République ce 28 Novembre . En tout cas nous aurions pris cet acte.
Sinon alors, c’est acter le fait que suivant que vous êtes d’un côté ou de l’autre votre place sera en prison ou en liberté, peu importe la gravité de votre faute ?
Dans ce pays, d’un côté, vous pouvez être ancien chef rebelle ou porte parole de rébellions qui ont fait mourir des Tchadiens, attaqué les institutions, mais vous finissez par obtenir un poste de responsabilité ministérielle ou de Conseiller du Président de la République avec tous les honneurs et vous narguez au passage les autres Tchadiens. Vous les connaissez.
Dans ce pays, d’un côté, vous pouvez prendre votre arme, quelques pick-up, souvent achetés avec l’argent du pays pour vous rebeller contre l’autorité de l’Etat, mais on vient négocier avec vous et jamais on ne vous qualifie d’illégal et vous pouvez même obtenir encore des honneurs et postes de responsabilité et l’argent du pays en réparation et annulation des décrets et exiger et obtenir de nouveaux décrets à votre profit. Et vous pouvez recommencer. Rapport de force ou justice des forts ?
Dans ce pays, d’un côté, vous pouvez piller les deniers publics, mais on vous nomme au cœur du parti qui gère le pays comme un bien personnel, et avec un peu de chance vous êtes même aux coeur du palais de la démocratie et vous avez même le droit de qualifier les autres Tchadiens d’illégaux, et de fous parce qu’ils exigent la même justice pour tous. Vous les connaissez.
Dans ce pays, de l’autre côté, ce côté de ceux qu’on considère comme sous-citoyens ou citoyens de deuxième division ou des demi-citoyens, malheur à vous si vous écrivez quelque chose qui ne plaît pas,, ou si vous commettez une infraction mineure. Votre place c’est en prison. Et on vous oublie. Et vous pouvez être torturés. Oui il n’ y’a pas de petite faute peut-être, mais entre des multirécidivistes qui ont tué, pillé et qui sont au coeur du pouvoir et en liberté d’un côté et de l’autre des journalistes, activistes, les « petites mains » en prison à cause de leur plume ou une marche citoyenne ou « une intention de rébellion », les Tchadiens savent qu’il y a bien là du deux poids, deux mesures. Ça ne peut pas continuer indéfiniment.
Ces choses doivent changer. Notre pays doit apprendre à faire de la justice la colonne vertébrale et la boussole de la République en ayant une justice, la même pour tout le monde. Sinon bientôt, chacun crééra sa zone d’autodéfense, chacun se créera sa rébellion, chacun se livrera à l’autojustice, chacun marchera sur la loi pour peu qu’il s’estime issu d’une communauté puissante, et au-dessus de la loi.
Nous espérons que la sagesse collective nous amènera à travailler ensemble à l’avènement de ce Tchad qui traite tous ses enfants de façon juste et équitable. C’est pour ce Tchad pour tous que nous convions tous nos compatriotes à s’engager.
Ne reculons plus devant l’arbitraire, l’injustice et le traitement différencié devant la Loi. Et n’attendez pas d’être victime directe d’une injustice avant de vous sentir concerné par cette injustice. Ce Tchad là est aussi le vôtre. A vous de choisir d’être citoyen plein ou « demi-citoyen » à qui on dénie la moitié des droits.
Transformateur Masra Succès

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici